Jeune, colorée et pleine d'enthousiasme, une trash mamy aime sa boite à couture, sa machine, ses aiguilles et ses pelotes. Comment être plus heureuse que devant sa cheminée, un chocolat chaud sur la table et le tricot entre les mains?
Et quel bonheur d'échanger entre copines à chachales les recettes du crumble délicieux, de la soupe à l'oignon, des pancakes en forme d'étoile et des liqueurs saveur maison.
Généreuse, la trash mamy tricote des bonnet pour les copains, des écharpes pour maman.
Partageuse, c'est avec l'hystérie des grands jours, quelle dévoile aux copines la découverte du nouveau tricotin mécanique à rotation termo-turbinaire à deux temps.

(Le termes "Trash mamy" et sa définition associée sont officiellement représenté à travers le monde par une petite Eal, un zébullon concentré de punk, de bières, de couture et de cheveux rose.)

Je m'applique donc depuis 2-3ans, à honorer cet état civil.
Ma cheminée est située au pieds des pyrénées, mes activités mamies de prédilection sont: le tricot, la couture, la cuisine et un peu de broderie pour les cadeaux.
Je partage ma vie avec un Trash papy guitariste, fan de vieux rock et d'espadrille; le premier témoin de tous mes bafouillement créatives.

chemin_e





__________________________________________________________________________